Retour à l'accueil
Publié le 21/06/2022

VIGILANCE sécheresse

En période de fortes chaleurs, quand la sécheresse menace, quels gestes adopter pour préserver nos ressources en eau ?

Le réchauffement climatique impacte les ressources naturelles en eau. Leur quantité peut devenir insuffisante pour satisfaire l’ensemble des usages nécessaires à l’activité humaine qu’ils soient agricoles, industriels ou domestiques. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons tous agir pour préserver notre ressource en eau.

En période de fortes chaleurs, nous pouvons faire face à un déficit en eau, une baisse du niveau des nappes souterraines, et donc à une sécheresse qui sévit sur nos territoires. Face à ces aléas climatiques, nous devenons tous acteurs de la préservation de l’eau : agriculteurs, industriels, mais aussi les services d’eau et les consommateurs. Chaque Français utilise en moyenne 150 litres d’eau par jour, dont 93% pour l’hygiène et le nettoyage : il y a donc de bons réflexes à adopter pour maîtriser sa consommation.

Comment économiser l’eau au sein de son habitation ?

  • Chasser les fuites d’eau. Il faut savoir qu’un robinet qui goutte fait perdre 35 000 litres d’eau par an, une fuite de chasse d’eau fait perdre 220 000 litres d’eau par an… à comparer à la consommation moyenne annuelle d’une famille de 4 personnes, estimé à 120 000 litres !

  • Poser un régulateur ou des mousseurs ? sur ses robinets et un mécanisme WC à double commande pour faire une économie de 35 000 litres d’eau par an

  • Choisir des appareils électroménagers peu gourmands en eau. Privilégier un lave-linge ou un lave-vaisselle classe A, à ne faire tourner qu’en charge complète pour économiser 35 à 60 litres d’eau par lavage.

  • Utiliser la touche « éco » de son lave-vaisselle et de son lave-linge.

  • Prendre une douche en 5 minutes et oublier le bain permet une économie de 130 litres d’eau à chaque douche. Couper l’eau pendant le savonnage, rasage ou brossage de vos dents est également une bonne idée.

Comment économiser l’eau dans son jardin ?

  • Arroser « à la fraîche », tard le soir ou tôt le matin, et permet d’économiser 6 litres d’eau par m² arrosé, et utiliser de préférence un système de « goutte à goutte».

  • Récupérer l’eau de pluie pour arroser les plantes, son jardin ou laver sa voiture.

  • Utiliser la technique du paillage en cas de sécheresse pour limiter l’évaporation rapide de l’eau et réduire le plus possible les arrosages. Opter pour des paillages végétaux (paille, écorces, restes de tonte…) à disposer en couche épaisse et à renouveler de temps en temps, ou des paillages synthétiques (bâches, films…). Sinon, penser à biner pour un arrosage efficace !

  • Ne pas remplir sa piscine dès le niveau 1 d’une alerte sécheresse.

Et respecter les arrêtés de restriction de consommation d’eau !

Chaque année, des arrêtés préfectoraux sont pris en été ou même au printemps, pour restreindre les usages de l’eau dans certains départements, y compris pour les particuliers (ex : remplissage des piscines, lavage des voitures, arrosage…). Il convient de scrupuleusement s’y conformer, pour préserver les ressources disponibles.

Ces éventuelles restrictions sont précisées localement, si votre localité est concernée.

Et en plus de limiter l’impact sur notre planète, ces gestes ont aussi un effet bénéfique sur votre porte-monnaie !